Le site de référence de l'astrologie et de la mode











Les Poches de l’Eté ! Dans la valise du Gémeaux


Un monde flamboyant (Babel)

Un Monde Flamboyant Siri Hustvedt Babel n ° 1393, 475 pages

Le Pitch

Artiste méconnue du grand public, épouse irréprochable à l’ombre d’un grand galeriste d’art New Yorkais, Harriet Burden vit de plus en plus mal cette absence de reconnaissance. A la mort de son époux, figure aimé mais dévorante, l’artiste décide de jouer un jeu artistique audacieux mais dangereux. Elle choisit trois jeunes artistes comme « hommes de paille » pour exposer ses propres oeuvres, histoire de voir quelle réception son travail recevra s’il est signé par un homme. Les deux premières expériences sont un succès, même si elles n’ont pas été sans risque, ni déception. En revanche, le troisième artiste retenu, Rune, déjà reconnu par la critique,  ne respecte pas le contrat et revendique leur création, détruisant au passage Harriet Burden. Construit comme une étude universitaire, avec de nombreux témoignages, des écrits de l’artiste, des récits de ses proches, ce roman est une pure merveille d’intelligence. Sa construction est remarquable, et ne laisse aucun répit au lecteur. Erudit sans être pesant, le suspens, la tension montent jusqu’au bouquet final tragique, mais magnifique.

La symbolique Gémeaux

Masquage, telle est la thématique choisit par Harriet Burden pour réaliser ses trois oeuvres secrètes. Jouant avec le feu, elle se lance dans un terrible jeu de dupe, qu’elle ne parvient pas maîtriser de bout en bout. L’héroïne incarne à merveille les ambiguïtés du Gémeaux, un diablotin farceur qui  jouent avec les dieux et parvient grâce à moult ruses et séduction à retomber sur ses pattes. Ici, l’issue est fatale. Elle illustre la figure du « clown triste », un  facette méconnue  du Gémeaux. Le Gémeaux cache derrière un masque de gaîté et de légèreté, une profonde mélancolie. L’intelligence vive et fine du messager des Dieux, s’exprime au fil des pages, en mêlant réflexions philosophiques sur l’acte de création,  révoltes féministes et apartés psychologiques. La thématique du double, du jumeaux, est inhérente à la symbolique et à la psychologie du Gémeaux. On retrouve cette problématique tout au long du livre, où  les acteurs se perdent dans un jeux de miroir complexe et sans issue. Ce livre nous offre une magnifique illustration des multiples facettes, de la complexité psychologique du Gémeaux, sans jamais tomber dans les  clichés trop sucrés et ludiques du personnage. Au contraire, sa face sombre, ses failles sont montrés sans complaisance.

Le Gémeaux a aimé, ils vont aimés aussi

Le Poisson pour la thématique de l’identité et de l’envahissement psychologique

Le Poisson se reconnaîtra dans  les personnages de ce roman, des héros qui se cachent derrière des identités d’emprunts, se perdent dans un jeu dangereux qu’ils ont eux même initiés ou acceptés. L’une des difficulté majeure du Poisson est d’établir clairement les limites de sa personnalité et d’éviter de se faire envahir par les émotions et les intrusions psychologiques et affectives d’autrui.  Cette problématique est au coeur du roman, et elle ne manquera pas de troubler l’âme sublime mais fragile du Poisson.

La Balance pour une balade sans fard et cruelle dans le monde l’art et de la création

Parce que la Balance est placée sous le signe de Venus, déesse de la beauté, elle n’est jamais insensible à un récit qui voyage dans le monde de l’art. Ce livre décrit un milieu brutal, machiste et sans pitié. La Balance partagera  la colère et  la déception d’une artiste, qui n’arrive pas à trouver sa place dans un monde où la domination masculine est toujours écrasante. Une histoire qui ne date pas d’hier et  se poursuit au XXIème.