Le site de référence de l'astrologie et de la mode











Mythologie d’aujourd’hui ! Les Supers Héros sont-ils le Néo Panthéon du XXème ?


supers héros

Les Supers Héros, naissance d’un néo panthéon ?

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, voici un essai décryptage astrologique du phénomène des Supers Héros. Superstars des blockbusters depuis plusieurs années, nouvel objet d’études universitaires et figures pop mythique pour amateurs de longue et dates et nouveaux convertis.

Ce premier article vise à situer la naissance des Supers Héros dans leur contexte historique et astrologique, ou comment les transits planétaires peuvent nous donner des clés de compréhensions sur le symbolisme, leur impact sur le public.

Nous verrons dans de prochains articles les différentes figures des Supers Héros mis en rapport avec une planète et puis comme c’est de coutume dans ce blog, nous joueront avec la mode et le style pour revivre ou incarner ces figures archétypale.

Super-héros

En solo ou réunis en commando, ils sont revenus bardés d’effets spéciaux en quête de combat titanesque.  Après diverse mort et renaissance,  le Super Héros fait recette au cinéma et Hollywood se frotte les mains. Mais que nous raconte sur notre époque ces figures héroïques nées au milieu du XXème siècle aux Etats Unis. Peut-on oser le parallèle avec les héros classiques de la mythologie si chère à nos études astrologiques ?

captain america

En ce début de XXIème, le statut du Super Héros a beaucoup changé dans notre culture. Hier piètre divertissement pour adolescent, aujourd’hui  star des études universitaires, historiens, sociologues s’emparent du phénomène pour décrypter cet objet mythique de la pop culture. A y regarder de plus près, on peut faire de nombreux parallèle entre ce panthéon héroïque issu des chaos du XXème siècle et celui de nos mythologies classiques.

Le mythe a pour objet de raconter une histoire destinée à donner du sens à un commencement (la Cosmogonie ou récit de création), à  certains phénomènes naturels, à la naissance de l’homme. Au cours du XXème siècle,  la psychanalyse  s’est réapproprié  de ce matériaux ancien pour lui donner une lecture psychologique plus en phase avec les problèmes et les attentes de l’époque. Tout comme l’astrologie, s’est penchée sur les apports de la psychanalyse pour enrichir ses analyses et la faire évoluer vers une pratique plus contemporaine. Ce que l’on connait moins bien, c’est utilisation du corpus mythologique classiques et de ses schémas fondamentaux par la culture américaine pour se créer les mythes fondateurs qui lui manquaient en tant que jeune nation. Les origines multiples du peuplement de l’Amérique est à l’origine de la richesse de ces nouveaux récits souvent écrits et émis en scène par des artistes et auteurs issus de l’immigration.

Naissance des Supers Héros

Les Supers Héros apparaissent à un moment clé de l’histoire du XXème au début des années 30 nichés entre la fin de la grande dépression issue du  krach boursier de 1929 et juste au commencement de la deuxième guerre mondiale.  Entre 1914 et 1918, le monde a subit le choc dramatique du premier conflit mondiale avec ces millions de morts. A l’issu de cette guerre, l’Europe n’a pas tout de suite perçu les débuts de son déclin au profit des  Etats Unis, qui aller prendre l’étendard du leadership des valeurs occidentales dans le monde après la seconde guerre mondiale. Entre ces deux conflits armés, s’intercale la grande dépression des années 30 qui plonge dans un marasme économique sans précédent l’Amérique et l’Europe. L’augmentation de la pauvreté et de la précarité est le terreau fertile pour de nouveaux populistes qui déboucheront sur le fascisme et l’engrenage vers le second conflit mondial du XXème. Alors qu’un monde s’écroule, les repères se brouillent et une forme de désespoir gagne les populations. Des héros dotés de supers pouvoirs surgissent dans le paysage des médias populaires américains pour trouver une solution à des problèmes de plus en plus  complexes  et planétaire et surtout redonner espoir. Superman est le premier d’entre eux. Il  apparaît dans les kiosques  en 1938, suivit de Batman et de Captain America. Trois figures masculines du héros fort différentes qui prennent à bras le corps les problèmes de la société contemporaine et participent avec bravoure aux conflits planétaires. Un femme rejoint le trio et s’enrôle elle aussi dans ce combat de titans. Les origines de Wonder Woman sont directement puisées dans la culture grecque, puisqu’elle est la fille Hyppolita la reine des Amazones et qu’elle possède des armes offertes par les dieux du Panthéon grec.

L’émergence de ses premiers héros n’est pas innocente et se fait à un moment charnière de l’histoire de l’humanité, au moment où  la seconde guerre mondiale met à feu et à sang la planète entière. Ce premier « panthéon » de Super Héros est  proche du premier groupe de Dieux surgit du chaos, libéré par Cronos/Saturne qui repousse son père Uranus à sa place céleste et libère sa mère Gaïa de l’emprise du Dieu du ciel. De ce premier acte de séparation, né les Titans, sorte de supers dieux intouchables et un peu monstrueux. De ces Dieux lointains et fondamentaux née une nouvelle génération : les Olympiens dont Jupiter/Zeus sera le leader. Ainsi les premiers supers héros, qu’ils possèdent ou non de supers pouvoirs,  ressemblent à cette première génération divine. Ils vivent dans le monde des hommes, mais à l’écart, sans y être vraiment intégré.  Superman né en 1938, puis en 1939 surgit Batman, en mars 1940 Captain America et en 1941 Wonder Woman. Les deux derniers sont particulièrement impliqués dans la guerre contre les nazis.  Ces 4 figures héroïques créees par les maisons d’édition DC Comics et Marvel serviront ensuite de modèle mais aussi de contre-exemple pour la future génération.

Super-héros-Marvel

 

Quel climat astral pour les premiers Supers Héros ?

Astrologiquement parlant, que nous disent les planètes sur cette époque tourmentée. Je prendrais essentiellement en référence la position des trois planètes transaturnienes, car elles me semblent plus pertinentes  étant donné le caractère global et collectif du phénomène. Pluton est encore pour un temps en Cancer, et achève son parcours destructeur pour les nations européennes, commencé en juin1914. Pluton en Cancer a sonné le glas dans un feu d’artifice destructeur des grandes nations européennes telles qu’elles avaient construit leur domination sur le monde au cours du XIXème. Les patries (Cancer) ont été envahies, saignées  par le premier conflit, et l’on peut dire maintenant avec le recul, qu’elles ne s’en remettront jamais. Pluton fait une première incursion en Lion en juin 1939, quelques mois avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale. Il  inaugure une nouvelle forme de pouvoir et de rapport à la guerre qui va se poser non plus seulement sur la défense du sol national (Cancer), mais sur la défense de valeurs et idéaux (Lion) à savoir la lutte contre le nazisme. On ne  se bat plus contre l’Allemagne en tant que nation, mais contre Hitler et son régime de mort et de destruction. Pluton se pare des oripeaux solaires et idéalistes du Lion.  Neptune est en Vierge, il y a fait son entrée en 1929. Il est pris dans la terre pragmatique de la Vierge et les conditions économiques difficiles n’est pas propice à ses développements mystiques ou humanistes. On assiste plutôt à un repli sur soi et à la gestion humaine d’un quotidien difficile. Neptune Vierge tente de trouver des réponses à échelle humaine, à la misère et aux difficultés économique. C’est le New Deal de Roosevelt qui met en place un système de grands travaux pour relancer l’économie. L’Etat prend charge le soutien à la population, comme un infirmier géant au chevet d’un peuple appauvri par la crise.  Uranus  est en Taureau depuis 1934, et pour cette nation Uranienne qu’est les Etats Unis, il symbolise un repli sur soi, sur la gestion de ses problèmes internes avant de s’occuper de l’international. Voilà le climat astrologique du moment qui signe la personnalité de nos Super Héros et leur inscription dans le monde des années 30 et 40.

batman_48857

 

A autre menace, autre héros, la deuxième génération

Nous sommes maintenant au début des années 60. Hiroshima a marqué la fin de la guerre, mais a aussi glacé d’effroi l’humanité puisque désormais elle possède une arme qui peut la détruire. Du côté des vainqueurs, deux camps se sont figés et s’affrontent : le bloc l’ouest mené par les Etats Unis et le bloc l’Est mené par l’Union Soviétique. Depuis le milieu des années 50, l’équilibre de la terreur s’est installé au prix d’une escalade nucléaire. Puisqu’il n’est plus possible de s’affronter directement, les deux blocs luttent sur des terrains annexes et s’enferment dans une guerre froide angoissante. Ce climat influence la psychologie et les pouvoirs des supers héros qui voient le jour entre 1960 et 1963.

41607394800pxmarvelcharactercomaz4-jpg_0

Le climat astral des héros signés Marvel

Pluton a quitté le Lion en 1957, pour le signe de la Vierge. Fini le pouvoir arrogant et omniscient du Lion, Hiroshima est passé par là, il faut  gérer avec la prudence et le discernement de la Vierge un tel pouvoir. Les expériences se poursuivent, l’escalade se met en place, mais fige aussi les positions. Cette arme est redoutable, il faut être le meilleur, le plus perfectionné dans la lutte pour garder l’avantage ou l’équilibre afin de s’empêcher d’agir. Emprisonné dans la terre technique et froide de la Vierge, le pouvoir de Pluton est comme annihilé mais il est aussi très anxiogène et la foi dans le progrès et les bienfaits de la science a disparu. On le verra plus tard, toute la nouvelle génération des super héros est marqué par le nucléaire, leurs pouvoirs proviennent d’irradiations, ils ne sont  idéalistes et font face à des méchants encore plus cyniques. La science est source d’angoisse, de terreur et désormais perçue comme un danger pour l’humanité.

Neptune est entrée en Scorpion en 1956. Neptune expérimente sa face sombre, lucide et tourmentée. Puisque la science a perdu de son aura, l’humanité cherche d’un autre côté, vers des croyances ou des pouvoirs plus psychiques, plus ésotériques. Nos supers héros de seconde génération sont des adolescents tourmentés, qui vivent des situations personnelles difficiles. Ils développent des tendances schizophréniques encouragées par leur double identité, tantôt simple humain, tantôt super héros. Un statut, qui ne bénéficie plus de la  même aura que les anciens aux yeux du grand  public.

Uranus est entré en Lion en 1956. Il renforce le côté apprenti sorcier et prométhéen d’Uranus qui joue avec la science  repoussant sans cesse ses limites. C’est toute la thématique des effets incontrôlables de certaines expériences ou  des mutations génétique reprises dans les histoires des X Men. Les X Men sont des mutants divisés en deux groupes, les gentils qui veulent vivre en bonne harmonie avec les humains, les méchants qui veulent détruire l’humanité. L’orgueil du Lion activé par la transgression d’Uranus, provoque le dérapage de la science, combattus par  des supers héros eux même victimes et bénéficiaires de ces erreurs scientifiques.  Puis Uranus passe en Vierge en 1961 au moment où naissent Spiderman et Hulk en 62, Iron Man en 63, comme nous montré la voie pour apprivoiser ces nouvelles technologiques aux effets d’une grande ambivalence.

La génération Marvel ou les nouveaux Olympiens

Cette seconde génération de super héros nous rappelle  celle des  Olympiens dans la mythologie grecque. La grande innovation de Marvel a été de créer des super héros avec des soucis, des comportement et passions terriblement humaines. Les Olympiens descendent aussi parmi les hommes, ont des enfants avec des mortelles, sont soumis aux même passions, aux même soucis. Spiderman, Iron Man ou encore Hulk sont dotés de pouvoirs exceptionnels mais ils les ont acquis par  accident, la science et notamment le nucléaire sont à l’origine de leur destin de super héros. Ils ne sont pas très heureux, vivent difficilement leur condition de super héros. Ils ne maîtrisent pas toujours leurs pouvoirs, des pouvoirs qui ont des répercussions négatives sur leurs vies personnelles. Ainsi à l’image de Zeus souvent remis à sa place par Héra son épouse jalouse, Mars a des peines de cœur, Venus est défiée. Tout n’est pas simple sur le mont Olympe.

 

 

Dans les années 60, on quitte le monde des premiers héros figés dans un idéal de justice pour aller dans le quotidien pas toujours glorieux et difficile. Un quotidien illustré par la présence conjointe d’Uranus et Pluton en Vierge

Les Supers Héros et le cinéma

supers héros

En 1978, Superman est porté à l’écran et remporte un formidable succès qui relance pour un temps les super héros. Mais ils retombent vite dans l’oubli au milieu de ces années 80 qui voient les idéologies néo libérales et le règne de l’argent prendre le dessus sur les combats idéalistes et philosophiques des héros.

1989, le monde bascule de nouveau. Chute du mur de Berlin, les ennemis d’hier se sont effondrés. Et pourtant, Batman fait son grand retour au cinéma avec des productions exceptionnelles signés Tim Burton. Le cynisme, mais aussi l’esthétisme, la folie prennent le dessus sur les grands idéaux. Les supers héros retrouvent leur jeunesse et leur visage d’origine, les histoires s’excluent du monde actuel pour prendre place dans des mondes imaginaires. Est-ce parce  que l’on croit que l’Histoire est finie comme le proclame l’historien Francis Fukuyama en 1992 ? 11 septembre 2001, patrata ! Les tours du World Trade Center sont détruites par deux avions lors d’une attaque terroriste des meilleurs scénarios de comics. Un événement digne des plus spectaculaires histoires de super héros. Le chaos règne à New York, la réalité a rejoint la fiction. Dans le ciel, Saturne image du pouvoir établi, des institutions est en Gémeaux, il est percuté par la flèche destructrice d’un Pluton en Sagittaire qui symboliquement brise l’emblème architecturale de l’Amérique hyper puissance. Fin d’une époque, début d’un autre siècle et d’une autre histoire. Les Supers Héros au cours des années 2000 font un retour fracassant sur grands écrans, effets spéciaux aidant le résultat est magnifique et fait recette. Mais qu’ont-ils à nous raconter ? Ils semblent avoir encore du mal à prendre conscience de l’ampleur des changements de notre société. Les grands studios hollywoodiens jouent sur des gammes classiques, ils ressuscitent Captain America qui bat tous les records d’entrée en 2008, mais dans son jus. Comme si l’Amérique déstabilisée par le 11 septembre, ses échecs successif dans  toutes ses interventions militaires (Irak, Afghanistan) avait du mal à réécrire, à revoir sa place dans un monde multipolaire. En attendant, X Men, Avengers, Wolverine et compagnie distraient le monde plus qu’ils ne le sauvent vraiment. Faut-il y voir un signe, leur grand renouveau cinématographie date de 2008, début de la crise économique qui n’en finit pas de saper les bases de nos démocraties occidentales. Messieurs et mesdames, les artistes, illustrateurs et scénaristes, qu’attendez-vous pour accoucher de la troisième génération de super héros ? Allez peut-être chercher vers les valeurs humanistes d’un Neptune en Poisson, les effets détonants et révolutionnaire d’un Uranus en Bélier ou les valeurs souterraines mais solides d’un Pluton en Capricorne.